Mes tisanes : le thym – Thymus vulgaris

Bonjour !

Voici ma première compagne de l’hiver : le thym (Thymus vulgaris)

20130112_145129 thym

Je vais de ce pas vous la présenter :

D’après la légende, le thym est né des larmes qu’Hélène de Troie a versées sur les désastres occasionnés par son insolente beauté.
Il paraît également que les fées adorent cette plante.
Et comme je les comprend ! Moi-même j’adore son odeur, et son goût en tisane, et en cuisine ! (miam ! )

Les grecs utilisaient le terme « thymos » pour désigner de nombreuses petites lamiacées (famille botanique dont fait partie le thym). Celui-ci viendrait de l’égyptien « tham » qui nommait des plantes utilisées dans l’embaumement.

Cette plante est vraiment intéressante en cas de rhume. J’ai découvert les vertus de cette plante il y a 2 ans, et maintenant dès que je commence à sentir le rhume arriver, hop, une petite cure de tisane pendant 1 semaine !

En effet, sous son aspect gringallé, le thym cache un allié de vos défenses immunitaires.
Mais il va aussi vous aider car c’est un tonique général, et ça, sans caféine ! Il accompagne durant la convalescence autant que pendant la maladie à reprendre la forme ! Inutile de vous dire qu’il est déconseillé de prendre une tisane le soir avant de se coucher ! Lors de mes cures, je prends ma dernière tasse aux alentours de 17 h.

Il y a bien sûr d’autres plantes toniques, mais le grand plus du thym est son action sur le système respiratoire : en tisane, il est expectorant et calme la toux ; en inhalation, ses vertus antiseptiques et bactéricides vont permettre de dégager le nez ; en usage externe de la tisane, il devrait devenir l’ennemi des mycoses. En tout cas, c’est ce que je suis en train de tester : je traite celle que j’ai au pied. C’est un peu long, mais je commence à voir que ça va un mieux. Par ce moyen, il faut compter au moins 1 mois de traitement, j’en suis à 1 semaine, encore un peu de patience! Si ça fonctionne bien, je vous mettrais ma recette !;)

Et maintenant que je vous ai présenté le CV de cette plante, passons aux recettes que j’utilise :

  • Tisane :
    1 cuillère à café de thym pour 1 tasse (soit 25cL). Faite chauffer l’eau, et quand elle frémit, la verser sur la plante. Attention à ne pas mettre l’eau bouillante sur la plante, car la chaleur détruirait certains des principes actifs. Je bois ainsi 3 tasses par jour, une au petit déjeuner, une au déjeuner (à la fin du repas, pour bénéficier de la chaleur qui facilite la digestion), et une en fin d’après midi, vers 17h – 18h.
  • Inhalation :
    3-4 cuillères à café de thym pour ½ L d’eau. Mettre la plante dans l’eau froide et la faire chauffer. Lorsque la préparation frémit, la laisser à feu doux pendant 1 minute (étape délicate, il faut éviter que à ça bout!), puis retirer du feu pour la laisser infuser à couvert 10 minutes.
    Si vous avez un inhalateur, verser la préparation dedans et respirez la vapeur la jusqu’à ce qu’elle soit trop froide pour en faire, je dirais.
    20130117_180708[1]
    Si vous n’en avez pas, un bol au dessus duquel vous vous pencherez ira très bien !
  • Petit bonus : le bain reconstituant : Ce bain est stimulant et aide à traiter les maladies de peau.
    250 g de thym pour 4 L d’eau. Mettre le thym dans l’eau froide, monter à ébullition et faire bouillir (oui oui, bouillir, je ne me trompe pas ^^) pendant 4/5 minutes. Sortir du feu et laisser infuser 10 minutes de plus. On rajoute cette préparation à l’eau du bain, pensez à filtrer;). Profitez de votre bain (chanceux, moi je n’ai plus qu’une douche:( ) et surtout n’hésitez pas à vous reposer après l’avoir pris !

Maintenant, vous en savez plus sur cette plante que vous n’utilisiez jusque là que pour relever vos plats ^^ Mais l’utiliser en cuisine, ainsi que d’autres épices et herbes n’est pas si innocent que ça. Quand on est un peu curieux sur les condiments utilisés, on se rend compte que beaucoup permettent de faciliter la digestion et de diminuer les fermentations dans les intestins, et donc … d’éviter d’avoir des gaz !

/!\ Attention /!\ Pour ceux (et celles) qui souffrent d’une maladie auto-immune : cette plante renforce les défenses immunitaires, alors utilisez là que ponctuellement, sinon  ça risque d’aggraver votre maladie. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou pharmacien ! :)

@ bientôt !
Meg:D

Nota 1 : Lorsque je donne les dosages je parle de plantes sèches. Si vous utilisez des plantes fraîches, il vous faudra doubler les doses !

Nota 2 : Je donne ces conseils, mais si jamais vous vous sentez trop mal, que ça stagne trop longtemps (un rhume passe en quelques jours, une semaine maxi.) ou que ça empire (enfin là, il n’y a même pas de questions à se poser), allez voir un médecin ! (ou au moins votre pharmacien, il vous verra -alors que moi, derrière mon écran, je ne peux pas ^^’- et pourra donc vous donner un conseil personnalisé !) Concernant les cures attention à ne jamais faire du non -stop pendant plusieurs mois. Si vous décidez de faire une longue cure, faites après 3 semaines de prise 1 semaine de pause, ensuite vous pourrez reprendre.

Nota 3 : Si vous avez des questions, postez un commentaire, ou plus discret, voici mon mail : megamiyume@hotmail.fr

Sources : Le grand Larousse des plantes médicinales ; La santé à a pharmacie du Bon Dieu (Maria Trében) ; Les vertues des tisanes (Anne Lavédrine) ; ELPM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s