Nouilles sautées à ma façon

De mon week end chez mon père, j’ai ramené un wok.
Après quelques jours dans un coin de ma cuisine, l’envie m’a pris de l’essayer. Et j’ai fait des Nouilles sautée à la Megami :

Voilà ma recette :
– des spaghettis
– 1 courgette
– 2 petites tomates
– 1 boite de maïs
– 1 boite de haricots rouges
– 1 oignon rouge
– 1 oignon blanc
– quelques champignons
– de la sauce soja sucrée
– un sachet de préparation soupe miso

J’ai d’abord mis à cuire les pâtes dans un bouillon (à base de condiment pour soupe miso, mais un bouillon de boeuf ou de poule ira bien aussi) d’un côté, et mes oignon à dorer dans de l’huile d’olive de l’autre.

 

 Une fois que mes oignons sont cuits comme j’aime, je rajoute la courgette et les tomates (que j’ai coupées préalablement ^^)

J’ai laissé le tout cuire un peu avant de rajouter le maïs et les haricots rouge

Que voilà de jolies couleurs ! Hop, on mélange !
 Et comme j’aime les champignons, j’en ai rajouté un peu :)

J’ai laissé cuire les légumes jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de jus.
En fin de cuisson j’ai rajouté de la sauce soja sucrée, mais après coup, je conseillerai plutôt la sauce soja simple pour assaisonner.

Une fois qu’ils sont cuits à votre goût, les réserver de côté.
J’ai réutilisé le wok pour faire sauter les nouilles :

 

Puis j’ai tout mélangé !

 

Voilà, voilou :D

Je pense que cette recette peut se faire dans une poele, à feu moyen (pour que les légume ne cuisent pas trop vite) ou à feu vif, pour plus de croustillant pour les pates !

Cet essai est une demi réussite car j’ai des plaques vitrocéramiques et ce wok est plutôt fait pour les cuisinières à gaz… Du coup, le wok ne chauffait pas autant que j’aurai pensé, et mes légumes ont cuit à feu moyen pendant… un peu trop longtemps à mon goût (mais ça m’a laissé le temps de prendre des photos ;)  ), sans parler des nouilles qui n’étaient pas très sautées xD Mais mes testeurs l’ont trouvé bon :) (Au passage, merci à eux de goûter mes expérience xD)

Cette recette est très douce, dû aux nombreux légumes « sucrés » utilisés.
Si vous essayez, vous me direz ce que vous en pensez ?

 

@++ Meg

La froillotte

Comme il fait chaud en ce moment !
Heureusement (?) pour moi, je travaille dans un bureau climatisé. (Enfin, un peu trop climatisé à mon goût, je suis en veste toute la journée, et je regarde régulièrement s’il ne pleut pas dehors – impression d’humidité…- sans compter que je me suis enrhumée ^^’)

Seulement, le deuxième effet KissCool de la clim, c’est que quand je sors, j’ai l’impression de rentrer dans un four. Et chez moi, il fait frais, mais bon, c’est loin de la température du bureau ^^

Donc, Megami squatte devant son ventillateur en buvant beaucoup d’eau.

Et puis, H. m’a envoyé ce lien : http://untrucparjour.blogspot.fr/2011/10/truc-n684-une-bouillotte-seche-pour.html

Une Froillotte ? Quelle bonne idée ! Essayons :

Une chaussette orpheline ? J’ai (même 2 ^^)
Du riz ? J’ai.
Du fil et une aiguille ? J’ai.

Et hop, c’est parti !

J’ai d’abord bien vérifié que mes chaussettes n’avaient pas de trous, puis j’ai rempli la première (lableue) de riz, et j’ai cousu l’ouverture.
Bon, je n’avais pas de fil assorti à la couleur de la chaussette, sinon on verrait beaucoup moins la couture !

Pour la 2ème je m’y suis pris autrement, j’ai mis ma chaussette à l’envers, je l’ai rempli pour moitié par du riz et des lentilles (je n’avais plus de riz ^^) et ensuite j’ai refermé la chaussette en la repliant sur elle même, avant de coudre l’ouverture. J’ai aussi fait un petit point dans la pliure, au cas où…

Donc, après un séjour au congélateur, c’est frais, mais pas froid comme peut l’être une poche de glaçon. Ca fait du bien !
J’ai une nette préférence pour la froillotte bleue, que je peux mettre autour du cou :)

Bon raffraichissement !

Meg

Essai de recette de Gordon RAMSAY

Mon chéri m’a offert pour Noël dernier un livre de recette de Gordon RAMSAY, que j’adore dans « Cauchemar en cuisine ».

Je ne l’avais pas encore utilisé, mais il y a quelques jours, il m’a ramené des aubergines, des courgettes et des tomates. Mais bon, j’étais embêtée par cette aubergine, comment la cuisiner ? Alors j’ai demandé à Gordon (enfin, j’ai ouvert son livre ^^) et là, j’ai trouvé la recette de la caponata sicilienne. Juste à rajouter un oignon et un poivron, à couper tout ça (ce qui est très long !) un peu d’huile d’olive et de vinaigre balsamique et voilà ce que ça donne :


Recette approuvée par tous les palais !